A BRUXELLES : UN SELF « IN » " /> SORTIE A LA CAMPAGNE EN RUSSIE" />

A BRUXELLES : UN SELF « IN »

| Page d'accueil |

SORTIE A LA CAMPAGNE EN RUSSIE

»

30/06/2006

DANS L’ACTUALITE

Grand gourou de la diététique, Michel Montignac, qui avait pendant un temps disparu, est de retour aujourd’hui avec la publication illustrée de sa fameuse méthode, ou comment maigrir à l’aide des index glycémiques. Comprenne qui pourra, mais la méthode Montignac n’a jamais franchement convaincu.

Omar Bongo, président du Gabon depuis 38 ans, a encore une fois mobilisé tout un étage à l’Hôtel Meurice à l’occasion de son récent séjour à Paris. Ce palace s’est-il demandé si au moins cela ne gênait pas la « vraie » clientèle ?

Le resto du chanteur Faudel à l’enseigne de « Sensi », rue Jean-Mermoz, est certes sympathique, en revanche ses additions, le soir, sont particulièrement salées.

Les restaurateurs vont-ils continuer à trembler encore longtemps devant le verdict des inspecteurs du Michelin ? Je finis par me demander si le fameux guide rouge ne nuit pas à l’authentique cuisine française. J’avais jadis trouvé terriblement injuste que le Michelin retire à la Tour d’Argent sa troisième étoile, ça n’avait aucun sens, ce n’était pas justifié ; enlever un deuxième macaron à l’établissement de Claude Terrail l’est encore moins, c’est indigne, arbitraire, partial, abusif et même inconvenant.

Pour le chef antillais Babeth de Rozières, la parité en cuisine n’est pas une réalité : « Je suis la seule femme antillaise chef de cuisine. Tous les restaurants créoles sont tenus par des hommes. Je fais une cuisine haut de gamme pleine de saveurs, de couleurs et de sensualité mais pour faire carrière, il faut pousser du coude, s’imposer, se faire entendre, certes c’est un métier d’hommes et dans ma cuisine, c’est moi l’homme ! »

Les dîners de fête concoctés par les frères Pourcel à la « Maison Blanche » rappellent les soupers du roi.
Voici un aperçu d’un récent souper – des agapes où l’on vous proposait une multitude de plats : tartare de Saint-Jacques, œuf coque aux truffes, émincé de homard au Sauternes, ravioles de foie gras de canard aux cèpes, filet de bar, huîtres frites en semoule, pièces de veau rôti, fricassée de topinambours aux truffes et au chapitre des desserts : sorbet de fruits meringué, fondant praliné et chocolat, glace au potimarron…

13:56 Écrit par Maugus | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : actualite, infos |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.